Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous

Alors qu’une page se tourne et qu’une autre s’écrit, il est temps de faire un nouveau bilan, calmement ! J’aime ces périodes de transition, entre deux mues. J’y vois les interstices des possibles, ceux que je viens d’explorer et ceux, infinis, qu’il me reste à découvrir.

Publicités