Au bonheur des zèbres #1 – La musique est un cri qui vient de l’intérieur

Dépisté haut potentiel (HP) à 40 ans passés, Damien Petre a monté son entreprise pour accompagner les jeunes HP dans la création de leur micro-entreprise. Il les aide à trouver leur place dans la société et du même coup, découvrir la pépite qui sommeille en eux. Le Belge inaugure cette série « Au bonheur des zèbres ».

Zèbre. C’est par ce petit nom pudique de l’animal savanesque que les surdoués ou les hauts potentiels préfèrent souvent qu’on les appelle. D’autres, au contraire, ne l’aiment pas du tout, sans toujours savoir pourquoi. Monique de Kermadec, spécialiste des adultes surdoués, vient de consacrer un livre à leur manière si particulière de vivre et d’atteindre le bonheur *. Plongée dans cette lecture, la fouine en moi a eu envie d’en savoir plus sur la vision du bonheur de ces drôles d’animaux, qui appartiennent tous à la même espèce mais ont chacun des rayures uniques.

Solliciter la tribu

J’ai donc posté une annonce dans deux groupes Facebook d’adultes surdoués. « Bonjour à tous ! Ravie de vous rejoindre sur ce groupe. Plutôt très zébrée, je suis journaliste et blogueuse. J’ai prévu de faire un billet prochainement sur le bonheur chez les zèbres. Certains d’entre vous aimeraient-ils témoigner de leur expérience svp ? Au plaisir d’échanger ! ».

Je m’attendais à seulement quelques réponses ; je me retrouvais victime de mon succès ! Impossible de répondre à tout le monde ! Décision prise rapidement de prendre le temps de faire beaucoup d’interviews et de chats avec tous ces zèbres qui voulaient me parler de leur bonheur (et en creux, de leurs malheurs).

Par un concours de circonstances – un peu provoqué – je me retrouve le weekend dernier à Bruxelles. Un des messages privés reçu après l’annonce me revient en mémoire. Un numéro belge… Je relance le Monsieur. « Bonjour, où habitez-vous ? ». « Bruxelles et sa région », me répond-il. Je lui propose aussi sec de nous rencontrer, et me voici donc un dimanche après-midi pluvieux (pléonasme à Bruxelles), attablée dans un café Place du Jeu de Balle avec Damien Petre.

La finance, l’intuition et la liberté

D’abord, comprendre qui j’ai en face de moi. « Depuis toujours, je me sentais différent, me raconte-t-il. J’arrivais aux solutions sans savoir comment ; tout ce qui était compliqué me plaisait. Et puis un jour, à 40 ans passés, un spécialiste m’a fait passer des tests et m’a expliqué que mon cerveau fonctionnait à l’envers. Je suis ce qu’on appelle un « haut potentiel (HP) extrême « . »

Cette découverte chamboule sa vie. « Je comprends alors qui je suis, comment je fonctionne et j’ai l’impression d’être un peu passé à côté de 30 ans de ma vie. Je décide alors de créer Financial Intuitive Liberty (FIL) pour éviter aux jeunes HP de perdre du temps comme je l’ai fait. » Le principe de FIL ? Basée sur le fonctionnement des HP, cette entreprise commerciale, à la structure de gestion coopérative, sociétale et associative, permet aux jeunes de créer leur micro-entreprise.

Damien
Damien Petre, fondateur de FIL-sprl

« On permet aux jeunes adultes de développer leurs compétences par l’entreprenariat. Mais notre but, c’est surtout de les aider à vivre pleinement leur identité, en étant respectés, de rester connectés à leur rêve, en gardant leur personnalité. Nous offrons un sas d’acclimatation en leur permettant de rester authentiques ».

Ancien banquier, Damien a une idée force, qu’il décline : « La finance, en passant par l’intuition, mène à la liberté. » Mais l’intuition, cette botte secrète de tant de zèbres, qu’est-ce que c’est ? « C’est une connexion immédiate, une réalité et des réponses qui nous conviennent. » Un ami zèbre qui se reconnaîtra a, lui, une jolie définition qui me parle bien aussi : « L’intuition, c’est un appel entre la tête et le cœur ».

L’idée de Damien, c’est que l’intuition hors normes des HP est polluée par leur entourage. « Je dis aux jeunes:  » Faites la photo de votre rêve. Oubliez tout sauf ça. Créez la musique intérieure de votre projet. Vous trouverez ensuite les musiciens pour jouer votre partition et vous dégagerez progressivement les fausses notes incrustées dans votre musique intérieure.  » »

Damien reprend à Carine Doutreloux, à la tête de l’association EHP-Belgique, la métaphore de la pépite. « Un surdoué, c’est une pépite oubliée au milieu de la rivière qui ne demande qu’à briller. Une fois que vous avez dégagé la boue, c’est magnifique ! »

Son travail – mené en binôme avec un associé de 20 ans, Maxime Louys – consiste en partie à rassurer les jeunes, par la raison et la démonstration pragmatique, sur le bien-fondé de leur intuition. « J’essaie de leur donner les moyens d’expertise (finance, compta…) pour savoir qu’ils sont dans le juste, de trouver cette harmonie entre l’intuition et la raison. C’est mon moyen d’agir aujourd’hui pour l’entreprise de demain. »

Noir et blanc

« Pour moi, le bonheur, c’est quand on peut entendre la musique intérieure qu’on a imaginée résonner avec son environnement. » C’est aussi d’aider les autres à écouter leur propre mélodie, et de les entendre se répondre : « Je suis un mélomane. J’adore les belles musiques », me dit-il, malicieux, après m’avoir parlé un peu de mes propres notes…

Damien confie avoir peu d’amis. Il fait même un joli lapsus : « Il faut qu’ils m’acceptent comme ils sont. » Marié et papa de deux grands garçons, il explique avoir trouvé le chemin du bonheur après plusieurs années à corriger sa partition.

On se quitte, chacun le cœur empli de sa musique intérieure. Grâce à Damien et à Bruxelles, j’entends un peu mieux les instruments qui composent la mienne. Et je sais davantage quel type de musiciens peut m’aider à jouer harmonieusement mon récital.

La chanson de Bernard Lavilliers Noir et blanc résonne en écho. « La musique a parfois des accords majeurs, qui fait rire les enfants mais pas les dictateurs. De n’importe quel pays, de n’importe quelle couleur ; la musique est un cri qui vient de l’intérieur. »

*Monique de Kermadec, L’adulte surdoué à la conquête du bonheur, Albin Michel

Publicités

One Reply to “Au bonheur des zèbres #1 – La musique est un cri qui vient de l’intérieur”

  1. Très bel article et très belle initiative de la part de ce monsieur. Ça redonne espoir aux zèbres qui se sont perdus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s